Les essences Néroliane

Les essences Néroliane

Les essences
 

Nos experts se déplacent personnellement au quatre coins du monde pour chercher les meilleures essences dans les zones mêmes où elles sont produites. Leurs critères de sélection sont draconiens et garantissent la qualité et l'origine des matières premières.

C'est au cours d'une de ces quêtes qu'ils ont découvert il y quelques années seulement dans un parc naturel d'Andalousie une lavande tout à fait exceptionnelle : ses fleurs (récoltées à la faucille) offrent une huile essentielle nouvelle dont certains constituants n'avaient encore jamais été identifiés dans le monde végétal. Désormais, elle enrichit la gamme de nos huiles.

Ce sens profond de l'observation des traditions et du respect de la nature se conjugue avec la rigueur des analyses de laboratoire. Le contrôle strict et constant à toutes les étapes de la fabrication est la garantie de l'authenticité et de la pureté de nos huiles essentielles, qui ne peuvent offrir leurs bienfaits qu'à cette condition.

Le savoir-faire de Néroliane, la qualité des plantes que nous utilisons, la maîtrise des processus que nous mettons en œuvre, nous permettent d'élaborer des huiles qui répondent scrupuleusement aux critères de l'aromathérapie. Elles conviennent d'autant plus au plaisir de l'olfaction, déclinable sous de multiples formes : la peau se parfume, mais aussi les vêtements, les espaces de la maison selon leur nature, certains objets…
 

L’esprit de Néroliane
 

Fabriquer une huile essentielle est un acte majeur. Une alchimie singulière. Il faut d'abord connaître et aimer les plantes, prendre la dimension des terroirs, des hommes et des saisons. Savoir attendre une maturité, une pleine lune, un solstice. Prendre le temps que nous n'avons plus le temps de prendre. Assister dans l'alambic à la lente transformation des plantes odorantes en huiles essentielles vertueuses.

C'est aussi un acte d'harmonie avec l'ensemble de la nature. Savoir cueillir ou couper la fleur pour qu'elle puisse repousser l'année suivante... « Protéger la nature » n'est rien d'autre que lui témoigner la gratitude que nous lui devons : la pratique de la distillation nous conduit à cette familiarité, à cette intimité avec les plantes et l'on en vient à penser que distiller ne s'apprend pas mais se transmet.

C'est cela l'esprit de Néroliane.