> Vos frais de port offerts pour toute commande supérieure à 40€

Comment diffuser ?

Comment diffuser ?

La diffusion dans l’atmosphère

Parfumer les pièces de sa maison, de son appartement, de son lieu de travail avec des huiles essentielles permet de créer un décor olfactif, de donner au lieu une personnalité. Dans tous les romans - et il n’y a pas que chez Proust - où l’odeur ambiante n’évoque pas un souvenir! Le plus simple est d’utiliser un diffuseur électrique que l’on branche à sa guise selon les pièces.

L’air respiré est souvent pollué et contient des bactéries. Les huiles essentielles diffusées dans l’atmosphère d’une maison, assainissent l’air que l’on respire, et grâce à l’échange pulmonaire, passent dans l’organisme pour mieux nous protéger des pollutions.

Le galet de terre cuite


Diffuseur de poche Néroliane

Placés dans un volume restreint, dans une armoire à linge avec de l’huile essentielle de cèdre, par exemple, ils éloignent les mites.

Placés près de la ventilation de l’ordinateur, avec de l’orange, ils détendent, dans les toilettes avec de la menthe, ils assainissent, près du lit avec de l’eucalyptus ou de la lavande, ils dégagent la respiration...

Brûle-parfum


Appelé également «chauffe essence», le brûle-parfum se compose d’un bougeoir ou d’une ampoule électrique qui réchauffe une coupelle. Après avoir allumé la bougie ou l’ampoule, on verse dans l’eau de la coupelle, quelques gouttes d’huile essentielle. L’huile surnage et s’évapore au fur et à mesure que l’eau chauffe. Le parfum se répand dans l’air et crée un bien-être étonnant.

Le diffuseur électrique


Diffuseur électrique Nero

C’est à coup sûr le moyen le plus facile. Le diffuseur électrique pulse l’air et donne une diffusion continue, une ionisation dynamique. Une infinité de micro-particules d’huile essentielle se répandent dans l’air, parfument la pièce, détruisant les odeurs de tabac, de cuisine... beaucoup mieux qu’un désodorisant qui masque un instant les mauvaises odeurs. Les gouttelettes sont tellement fines qu’elles restent en suspension dans l’air.

Ainsi inhale-t-on l’air parfumé de la pièce et obtient-on un effet d’assainissement et de prévention, détruisant les microbes et les germes porteurs de maladie. Le temps de diffusion varie selon les besoins, mais il faut veiller à ne pas saturer l’air.

La diffusion dans une maison particulière


L’idéal est d’avoir un diffuseur muni d’une minuterie : une heure de diffusion par jour dans une maison de cinq pièces suffisent. On peut brancher le diffuseur sur un programmateur avec des séquences de 15mn pour la maison, dans la chambre, de 30 à 60 minutes au lever et au coucher, 10 à 20 minutes dans une cuisine, pendant la cuisson des aliments.

Il faut être très prudent et éviter l’utilisation du diffuseur à proximité d’un bébé de moins de deux ans, au risque d’irriter ses yeux, ses muqueuses, ses voies respiratoires. Dans la chambre de bébé ou une pièce de garderie, il suffit de faire fonctionner le diffuseur 10mn avant sa présence ou après son départ pour assainir l’air. Pour les enfants de 2 à 12 ans, dix minutes avant le coucher suffisent. On peut augmenter progressivement la durée en fonction de l’âge.

Pour les adultes 30 minutes conviennent. Il faut éviter de laisser le diffuseur branché toute la nuit. A noter que certaines huiles essentielles ont des propriétés aphrodisiaques, elles ont un effet stimulant sur le désir sexuel. Dans la vie moderne où le stress n’épargne personne, la diffusion d’huile essentielle favorise l’harmonie des échanges sexuels.

La diffusion dans les espaces publics.


On conseille une diffusion de 5 à 10mn par heure

Usage tonifiant

Dans les bureaux, les salles de travail, les bibliothèques, la diffusion d’huile essentielle contribue à stimuler le travail intellectuel, la concentration, la mémoire.

Usage stimulant

Dans les boutiques, les galeries d’art... la diffusion d’huile essentielles favorise l’harmonie des transactions commerciales, l’atmosphère saine stimule le choix du client.

Usage décontractant

Dans les instituts de beauté, les salons de massage, de bronzage, les salles de relaxation, la diffusion d’huile essentielle favorise la détente.

Usage préventif

Dans les gymnases, salles de travail, salles d’attentes, cabinets de consultation, couloirs, locaux du personnel : 5 à 10 mn entre chaque client ou patient.

Chambres de malades

De plus en plus d’institutions comme les résidences pour personnes âgées utilisent des diffuseurs. On favorise ainsi la détente, on détruit les germes des literies souillées, on prévient les infections, cela est bénéfique pour les patients comme pour le personnel.

Usage thérapeutique

5 à 10 mn dans une pièce fermée, une chambre de malade. Dans les cas de grippe, bronchite, angine, asthme, otite, rhino pharyngite, la diffusion évite la contagion. Associé à un bain chaud aux huiles essentielles, les vapeurs dégagées auront raison des microbes. Dans les cas chroniques de problèmes respiratoires, de stress, anxiété, circulation lente, arthrose, rhumatismes, infections génito-urinaires, migraines, spasmophilie, voire de problèmes digestifs ou de boulimie, le conseil d’un aromathérapeute est nécessaire dans le choix des huiles essentielles.

Dans un esprit de santé globale, le plan physique, mental, social, spirituel, doit être considéré, les huiles essentielles sont un élément de solution.

Nettoyage du diffuseur


Il est nécessaire, lorsque l’on change d’huile de nettoyer le diffuseur : verser un peu d’alcool au dessous de la prise d’air, mettre en marche, purger, répéter l’opération une ou deux fois, puis laisser fonctionner le diffuseur à vide quelques minutes. Il est judicieux de laver régulièrement la partie en verre de l’appareil à l’eau chaude en utilisant du savon liquide. Essuyer le verre avant une nouvelle utilisation.