L’aromathérapie anti-âge, qu’est-ce que c’est ? Une liste d’huiles essentielles pour gommer les rides, atténuer les douleurs ou aider le corps à rester en forme ? Oui, mais pas seulement !

On pourrait dire que l’aromathérapie anti-âge est l’ensemble des huiles essentielles qui peuvent être employées quotidiennement (ou presque) pour ralentir les effets du temps sur l’organisme. Ainsi, l’aromathérapie anti-âge concerne tout autant l’aspect esthétique que les sensations physiques.

Elle n’intéresse pas seulement les personnes à partir de 60 ou 65 ans, mais tout un chacun dès qu’il en ressent le besoin : il arrive que dans un domaine ou un autre (qualité de la peau, souplesse des articulations, etc.), nous ayons usé prématurément notre capital santé ou beauté. C’est alors que l’aromathérapie anti-âge peut venir freiner le processus enclenché avant l’heure et nous aider à préserver et protéger ce qui peut l’être. Et doit l'être, au naturel, pour votre confort et votre bien-être.

Un exemple : à la suite de hautes études qui ont provoqué des stress répétés, de perturbations hormonales puis de grossesses qui se sont succédées, une femme a subi de fortes chutes de cheveux à certaines périodes de sa vie. Les bulbes capillaires se sont épuisés et affaiblis. Sa chevelure a globalement perdu en densité et en épaisseur. L’huile essentielle de laurier et l’huile essentielle d’ylang yang complète, employées en massage du cuir chevelu 3 fois par semaine, peuvent relancer la vitalité de ses racines et permettre à ses cheveux de repousser plus rapidement. De fait, elle vieillira moins vite. Voilà un exemple de produits qui peuvent être classé dans la catégorie «aromathérapie anti-âge ».

Bien sûr, je ne manquerai pas de citer les huiles essentielles anti-inflammatoires classiques : wintergreen, eucalyptus citronné, genévrier, gingembre, mais aussi romarin et lavande aspic pour tonifier les zones en souffrance. Ces produits sont les plus aptes à calmer les douleurs articulaires qui deviennent plus présentes et plus lancinantes le temps passant.

Autres classiques en matière d’aromathérapie anti-âge : les huiles essentielles anti rides, bien sûr. Voyons les principales en détail :

- l'huile essentielle de bois de rose, fortement régénératrice, connue pour son effet raffermissant sur les tissus. En améliorant aussi la circulation lymphatique, elle décongestionne le visage et évite les poches sous les yeux, plus marquées après 40-45 ans,  surtout le matin au réveil.

- l'huile essentielle de rose, la plus régénératrice des huiles essentielles avec l’immortelle : elle raffermit tout en accélérant le renouvellement cellulaire et en favorisant la production de collagène, si indispensable à l’élasticité de la peau. Elle contrecarre l’effet sur le tissu cutané de la chute hormonale de la période de ménopause pour les femmes.

- l'huile essentielle de ciste ladanifère, souvent utilisée comme anti-rides, agit également sur le relâchement cutané grâce à sa forte astringence.

- enfin, pourquoi ne pas citer l’huile essentielle de palmarosa, particulièrement nourrissante et assouplissante et qui, elle aussi, agit sur la qualité de la peau.

Toutes huiles essentielles anti rides sont à intégrer à raison de 5 gouttes au total d’un ou de plusieurs de ces produits pour 30ml de crème de jour ou de nuit.

Pour finir notre tour d’horizon des huiles essentielles de l’aromathérapie anti-âge, abordons les questions qui ont trait au sommeil devenu plus léger et plus court, et aux angoisses existentielles qui se manifestent à l’arrivée de certains anniversaires-clé, du décès de nos parents (nous sommes les prochains sur la liste des générations), du départ en retraite ou de la difficulté à retrouver un travail passé un certain âge. Ces questions, moins physiques et plus psychologiques, n’en sont pas moins importantes. Sans oublier le phénomène de la ménopause qui bousculent bien des femmes des semaines, des mois durant.


Pour rendre le sommeil plus réparateur et plus profond, la lavande fine reste un must. Pour les personnes très actives, dites « sanguines » ou terriennes, la lavande aspic peut lui être substituée. 5 gouttes de l’une ou l’autre de ces 2 lavandes dans une crème pour le corps ou un peu d’huile végétale, le soir au coucher,en massage sur la poitrine et les bras.

En cas de questionnements sans fin sur l’avenir et d’anxiété engendrée par ces interrogations, le myrte sera adapté, en massage du thorax une à 2 fois par jour, dilué à 20%.

Enfin pour atténuer les désagréments des bouffées de chaleur, des sautes d’humeur ou de l’hyper-émotivité pour les femmes à partir de 45 ans, l’huile essentielle de sauge sclarée a fait ses preuves. 2 gouttes par jour, diluée dans une base cosmétique, en massage sur le ventre. Application quotidienne à pratiquer 3 semaines par mois, au début du cycle (ou tel que supposé).

Wintergreen ou Gaultherie

Wintergreen ou Gaultherie

Aucune douleur articulaire ne lui résiste
5,75 €