Aromathérapie et vacances tranquilles : un sujet qui va vous passionner, vous qui avez choisi d’utiliser des produits naturels quand vous vous déplacez !

Vous préférez soigner les petits bobos avec les huiles essentielles et les eaux florales ? Une petite blessure avec un produit 100% naturel ? Néroliane vous conseille, pour faire rimer aromathérapie et vacances tranquilles.

Pendant vos congés de juillet et d’août, vous pouvez être confrontés à différentes mésaventures qui sont des classiques en été.

1-Toute une journée passée à l’extérieur et le soleil vous a joué des tours ! Sachant qu’en été, l’exposition au soleil est quasi inévitable, même indirectement, Néroliane a veillé à écarter des conseils suivants les huiles essentielles photo sensibilisantes et à ne vous proposer que des produits que vous pouvez employer pour toute la famille.

Pour calmer une brûlure causée par une exposition aux UV, l’huile essentielle de lavande aspic est efficace : antalgique et cicatrisante, elle apaise et favorise la génération cutanée. Elle peut appliquée pure la première fois, puis diluée dans de l’huile d’avocat, riche en vitamines A et E pour hydrater et assouplir la peau, histoire d’éviter de peler d’ici 48h.

2-Un coup de chaleur est une autre affaire : température soudaine, visage rouge, fatigue intense et nausée, migraine, soif que rien ne peut étancher… En cas de doute, car l’insolation et la déshydratation sont possibles, consultez un médecin ou, parant au plus pressé, demandez avis auprès d’un pharmacien. Si le cas est bénin, vous pouvez vous rafraîchir en vaporisant de l’eau florale de camomille romaine généreusement sur le visage et le corps. Et vous massez les jambes avec 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de menthe arvensis. A noter au passage que son parfum est plus doux que celui de la menthe poivrée et que son prix est nettement plus abordable.

Buvez autant de nécessaire et, si vous n’avez pas soif, pensez à une boisson isotonique telle que les sportifs en absorbent pendant l’effort ou à une solution d’électrolytes vendus en pharmacie : c’est un geste très efficace pour se réhydrater rapidement. Prenez une douche fraîche ou un bain tiède (pas froid, pour éviter un choc thermique et un rebond de la température).

3-En été, on n’est pas à l’abri d’une attaque en règle d’insectes volants parfaitement identifiés : guêpes et abeilles bien sûr, mais surtout nos ennemis les moustiques. Les huiles essentielles contre les piqûres de moustiques que vous pouvez utiliser, huile essentielle de lavande fine, de lavandin, de lavande aspic ou huile essentielle d’eucalyptus citriodora sont curatives, mais ce sont aussi des huiles essentielles répulsives insectes, ainsi que l’huile essentielle de citronnelle, de lemongrass ou de genévrier. A utiliser sans modération pour éloigner ces minuscules prédateurs ou pour calmer le feu d’une piqûre. S’il s’agit d’une guêpe ou d’une abeille, ôtez le dard encore en place puis pratiquer le soin avec 1 à 2 gouttes pures de l’un de ces produits, en massage bien localisé.

4-Qui dit vacances d’été dit longs trajets en voiture. Comment gérer la fatigue au volant et éviter les rupture d’attention. Les conseils classiques sont toujours de mise : s’arrêter toutes les 2 heures, marcher, respirer, faire une courte sieste si nécessaire. Pour ce qui concerne le thème « aromathérapie et vacances tranquilles », diffusez de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata ou de l’huile essentielle de camphre de temps à autre dans l’habitacle de votre véhicule, à l’aide d’un diffuseur à brancher sur votre allume-cigare : leur fraîcheur réveille et favorise la vigilance. Et chaque halte, pour contrecarrer les effets de la chaleur, vaporisez de l’eau florale de menthe sur le cou, la nuque et les bras : c’est très agréable et ça réveille aussi !

4-que faire pour calmer un dérangement intestinal (constipation passagère ou tourista) quand on n’est pas chez soi ? A condition que le problème ne soit pas sérieux mais juste ponctuel, vous pouvez avoir recours à l’aromathérapie pour vous aider.

En cas de transit ralenti, massez-vous le ventre 2 à 3 fois dans la journée avec 2 gouttes d’huile essentielle de basilic Inde + 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine, diluées dans de l’huile végétale. Pensez à boire en suffisance, à absorber un peu d’huile végétale de qualité (olive, noisette, sésame) et à manger des fibres en suffisance (légumes verts, fruits non acides, céréales semi-complètes).

Si vous êtes confronté au problème inverse (diarrhée légère), appliquez toutes les 3 heures 2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé pure sur votre abdomen. Vous pouvez aussi associer ce produit avec du niaouli, pour une efficacité plus grande. Buvez en suffisance et favorisez le riz blanc, les carottes crues ou cuites et les bananes.

Mon conseil en + :

Pour compléter vos informations, n’hésitez pas à consulter l’article intitulé : « huiles essentielles à emporter en vacances ».