Ces huiles essentielles qui soignent nos animaux de compagnie, qu’elles sont-elles ? Est-il possible d’administrer une huile essentielle pour un chien qui s’est blessé ? D’utiliser une huile essentielle pour un chat qui s’est battu ? L’aromathérapie pour les cheveux fourbus, enrhumés ou avec des sabots en piteux état existe-t-elle ?

Vous remarquez d’entrée de jeu que seuls des mammifères sont cités ici, de taille moyenne ou haute. Souris blanches ou grises, cochon d’Inde, écureuil ou même oiseaux sont difficiles à sauver quand on les transporte jusque chez un vétérinaire. Or, s’il on peut obtenir pas mal de choses de ces huiles essentielles qui soignent nos animaux de compagnie, il ne sert à rien d’en attendre un miracle. Un lapin, un furet, un rat peuvent bénéficier des bienfaits et vertus des huiles essentielles, dans la mesure où leur constitution individuelle est solide.

Pour ce qui concerne l’utilisation de ces huiles essentielles qui soignent nos animaux de compagnie, Néroliane vous conseille de vous en tenir à 2 modes d’administration : le massage et la diffusion. Tenter de soigner votre chat par voie orale risque de porter gravement atteinte à sa santé (lire à ce sujet « Huiles essentielles pour les chats » ). Cela reste possible pour les chiens et les chevaux, mais le dosage, la régularité du soin et le choix des produits exigent des solides connaissances.

Vous obtiendrez de bons résultats en simple application externe, avec dilution, pour une blessure, morsure, contusion ou avec plaie ouverte, ou encore pour une piqûre animale ou végétale, avec ces huiles essentielles qui soignent nos animaux de compagnie qui sont : 

- l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) pour désinfecter et prévenir contre les parasites. A diffuser en cas de pathologie respiratoire

- l’huile essentielle de géranium (rosat) pour une plaie qui doit se refermer et contre les insectes

- l’huile essentielle de lavandin abrial pour cicatriser, éloigner puces et tiques, calmer une piqûre ou encore un fort stress. Efficace aussi en diffusion pour les troubles respiratoires et les états d’agitation

- l’huile essentielle de laurier pour les sabots des chevaux (lire : « L'huile essentielle miracle pour les soins des sabots »)

- l'huile essentielle de verveine exotique (litsée) pour chasser la peur et les puces

- l'huile essentielle de niaouli en cas de rhume, de toux, de fièvre. La diffusion est certainement le meilleur moyen de soigner votre compagnon. A condition qu’il soit tenu dans un espace réduit et enclos pour que cette diffusion soit réellement efficace

 Pour diluer ces produits, l’huile végétale est une possibilité. mais le plus pratique sera le gel d’aloe vera, non gras, hydratant et facile d’emploi. N’oubliez pas que l’accès à la peau est différente chez l’animal (en raison de son pelage) et chez l’homme.

En ce qui concerne le dosage, tenez compte de la masse corporelle de votre animal. Un caniche n’est pas un labrador, et quant aux poneys et chevaux, un calcul s’impose sûrement pour trouver les bonnes quantités d’huiles essentielles à mettre en oeuvre.

Mes conseils en + :

Il est tout d’abord très important de se rappeler 2 choses : un animal est beaucoup plus sensible aux odeurs qu’un être humain. Il convient donc, dans la mesure du possible, de présenter le mélange dilué d’huiles essentielles et végétales à votre animal, en lui expliquant ce que c’est pour le rassurer. Le soin ne doit pas être imposé mais consenti.

De plus, l’animal aura pour réflexe, si la zone blessée est accessible, de se lécher pour accélérer sa guérison. A vous de savoir si ce geste est une bonne chose (ingestion partielle des produits aromatiques) ou pas. Tout dépendra des composants du soin, de leur dilution et de l’espèce animale de votre compagnon à 4 pattes.

Verveine exotique (Litsea Cubeba)

Verveine exotique (Litsea Cubeba)

Des propriétés qui rendent le sourire
4,95 €