Comment appliquer l'huile essentielle de tea tree quand on veut se soigner avec l'aromathérapie ? Quels sont les dosages conseillés et quelles sont les précautions d’emploi ? L’aromathérapie cosmétique offre-t-elle la possibilité d’employer le tea tree pur ? De quelle façon et combien de fois sur la même zone ?

Autant de questions qui viennent à l’esprit de tout débutant qui apprend à se soigner avec les huiles essentielles ou à utiliser les huiles essentielles pour embellir sa chevelure ou purifier sa peau.

 

On lit beaucoup de choses sur comment appliquer l'huile essentielle de tea tree (arbre à thé). Elle est dite sans danger pour le peau et les muqueuses. C’est vrai ! C'est une sorte de panacée aromatique. Ou bien disons que c’est une huile essentielle généraliste, active sur un très grand nombre de cas.

Pour répondre à la double question 1) quand et 2) comment appliquer l'huile essentielle de tea tree » :

1) quand : en première intention, ce qui sera toujours un très bon réflexe et pure parce que c’est possible (une exception en aromathérapie) et même, recommandé en cas de lésion, blessure ou brûlure. Peu chère, polyvalente, l'huile essentielle de tea tree est LE produit à se procurer et à garder partout sous la main.

2) comment appliquer l'huile essentielle de tea tree ? Si vous avez déjà lu l’article « Comment utiliser l'huile essentielle de lavande fine », la réponse est la même : comme vous le souhaitez !

La dilution ne s’impose pas avec l’arbre à thé : sa composition biochimique est très respectueuse des tissus du corps humain : épiderme, muqueuses mais aussi cheveux, ongles, etc. A l’exception, bien entendu, de la conjonctive de l’oeil, en raison des alcools que cette huile essentielle contient. Et qui la rende antiseptique et antibactérienne. On diluera cependant le tea tree pour l’utiliser dans une huile de massage, associée à d’autres huiles essentielles qui viendront compléter ses propriétés. Dans un shampoing ou un gel douche neutre, pour bénéficier de ses vertus et bienfaits. Dans une crème de jour ou encore de l’argile type ghassoul pour fabriquer un masque de beauté (visage et cheveux).

 

Le nombre d'application sur une même zone ne dépend que de vous. Les études scientifiques démontrent aujourd'hui avec certitude l'inoccuité du tea tree sur le corps aux doses physiologiques. Un médecin aromatérapeute pourra même le prescrire en larges quantités dans certaines pathologies graves (cf. la pratique du Dr. Pénoël).

Quelle que soit le type de produit maison fabriqué à base de tea tree, l’application donnera lieu à un massage plus ou moins long, jusqu’à pénétration complète du produit en question. Un dernier point : pure, le tea tree ne tache pas. S’il y avait un petit défaut à lui reprocher, ce serait son odeur médicamenteuse et un peu organique. On s’y habitue vite et, compte tenu des résultats qu’on obtient quand on l’utilise, on peut même finir par l’apprécier. Si ce n’est pas le cas, il suffit d’ajouter un peu d’huile essentielle de thym à linalol, d’ylang  ou d’huile essentielle de géranium selon le but recherché pour pallier cet inconvénient mineur !

Arbre à Thé BIO (Tea Tree)

Arbre à Thé BIO (Tea Tree)

La panacée BIO
6,10 €