Huile essentielle et arthrose est un thème fréquemment abordé par ceux qui souffrent de douleurs articulaires. Le phénomène de l’arthrose est pénible à vivre, qu’il touche les vertèbres cervicales ou lombaires, les hanches, les genoux ou d’autres articulations (mains, pieds, etc.)

Au-delà de ce thème huile essentielle et arthrose, il conviendra aussi de dire un mot sur l’hygiène de vie à mener pour freiner ce processus et améliorer votre état de santé, car une alimentation saine et la pratique d’un sport sont des facteurs importants.

Abordons ensemble le sujet « Huile essentielle et arthrose ». L'arthrose est une maladie rhumatismale fréquente : plus 10 millions de personnes en France en souffrent. Ses causes et la douleur qui en est le symptôme sont connues et décrites avec précision par le corps médical.

Un point essentiel à souligner est que l’arthrose n’est pas une douleur ressentie en continu. Ce qui ne veut pas dire qu’il convient d’utiliser ponctuellement un produit capable de vous soulager, comme une huile essentielle : le soin doit être régulier pour agir durablement et efficacement.

Le matin, quand le corps se met en mouvement, les douleurs sont très présentes. Idem le soir, en raison de la fatigue et des mouvements accomplis dans la journée. Certains gestes, certaines postures augmentent la sensation pénible, que chacun peut identifier selon son propre cas.

Quand on évoque le thème « Huile essentielle et arthrose », le premier mot d’ordre est de trouver un produit capable d’atténuer cette douleur. Un analgésique ou un antalgique, qui ait aussi un effet anti-inflammatoire ou simplement anesthésiant. Soulager d’abord, soigner si c’est possible.

Dans tous les cas de figure, une bonne hygiène alimentaire, une perte de poids éventuelle et la pratique régulière d’une activité physique douce et respectueuse du corps sont à mettre en avant.

Pour ce qui concerne les soins à base de produits aromatiques, on peut envisager d’appliquer diluées les huiles essentielles suivantes, au choix ou en synergie, le mélange idéal étant à trouver par chacun. Toutefois, l’association huile essentielle de wintergreen/gaulthérie à 25%, huile essentielle d'eucalyptus citronné à 25% et huile végétale de macadamia ou d'amande douce à 50% donne toujours de bons résultats sur les inflammations articulaires. Elle vaut la peine d’être essayée.

Dans le secteur "huile essentielle et arthrose", l’huile essentielle de pin sylvestre donne de bons résultats, notamment quand elle est couplée avec du romarin et de l’hélichryse italienne (immortelle). Cette synergie présente à la fois des propriétés anti-douleur et anti-inflammatoires. Si vous souhaitez la fabriquer, voici la composition optimale : dans un flacon de 30ml vide, versez 10ml de pin sylvestre, 2ml d’hélichryse, 3ml de romarin et complétez avec de l’huile végétale.

Pour certaines personnes, l'huile essentielle de laurier est également intéressante. A coupler avec le wintergreen, selon la formule suivante : dans un flacon de 30ml, mélangez 5ml de laurier, 10ml de wintergreen/gaulthérie et finissez de remplir avec de l’huile végétale.

Massez les zones douloureuses avec le mélange de votre choix le matin après la toilette, une à deux fois dans la journée quand vous avez mal et le soir, avant le coucher. Ce soin donnera des résultats au bout de quelques jours et doit être poursuivi jusqu’à ce que votre flacon soit vide. faites ensuite une pause d’une semaine à 10 jours puis reprenez le protocole avec les mêmes produits.

N’hésitez pas à faire une application par massage en cas de crise : aucun sur dosage n’est vraiment à craindre avec ces huiles en contact cutané. Et surtout, l’action combinée des huiles essentielle et du massage permet d'assouplir les articulations et éviter l’installation de toute raideur. C’est en souplesse que votre corps doit être soigné au naturel et le massage, comme la pratique d’une sport de type gymnastique douce, yoga ou stretching, vont dans ce sens.

On peut encore recommander, dans cette optique huile essentielle et arthrose la lavande fine, aspic ou les lavandins, anti-inflammatoires et antalgiques doux, le gingembre et le citron pour leurs propriétés anti-inflammatoires, ainsi que la marjolaine et le pin de Sibérie.

Mon conseil en + :

Quelques séances d’acupuncture sont souvent de bons compléments. Si vous ne constatez pas de soulagement notable, changez de praticien ou orientez vous vers une complémentation comme la prise d’or en oligo élément par exemple.


Wintergreen ou Gaultherie

Wintergreen ou Gaultherie

Aucune douleur articulaire ne lui résiste
5,75 €