Si vous avez des pellicules, de l’eczéma ou du psoriasis, trouver une huile essentielle pour calmer les démangeaisons du cuir chevelu est bienvenu !

Généralement, un prurit, terme savant de la « gratouille », a une origine nerveuse ou allergique. Quand il s’agit du cuir chevelu, la cause nerveuse peut être retenue, d’autant que les dermites ou affections cutanées que sont l’eczéma et le « pso » sont répertoriées dans les manifestations dermatologiques de type « nerveux ». En effet, les poussées et les crises se déclenchent après un stress intense ou une grosses fatigue nerveuse ou cérébrale.

Vous ne serez donc pas surpris, si vous connaissez un peu l’aromathérapie et les huiles essentielles, de vous voir conseiller comme huile essentielle pour calmer les démangeaisons du cuir chevelu un produit comme l’huile essentielle de lavandin abrial, l’huile essentielle de lavande fine bio ou l’huile essentielle de petit grain bigaradier. Relaxants, apaisants, ces produits travaillent autant sur l’état physique, rougeurs, desquamation et prurit généré par l’affection cutanée dont vous souffrez que sur l’état de vos nerfs. Le petit plus, c'est que ces produits sont aussi des huiles essentielles pour les cheveux !

Parce que le cuir chevelu est déjà fortement irrité, Néroliane vous  déconseille d’employer ces huiles essentielles apaisantes pures. La peau les tolère très bien et leur souplesse d’emploi n’est pas remise en question. Simplement, les composés alcooliques naturellement présents dans ces 3 huiles essentielles risquent de rendre désagréable une utilisation non diluée.

Comptez 2 gouttes d’huile essentielle pour un jet d’huile végétale distribuée par le flacon-pompe. L’huile de jojoba et, subsidiairement, l’huile d’avocat, sont les deux bases de dilution des huiles essentielles à choisir dans ce cas de figure. Pourquoi ne pas citer l’huile d’argan ? Parce que cette dernière est souveraine pour la beauté de la chevelure, mais ne calmera pas avec autant d’efficacité de violentes démangeaisons que le jojoba, véritable « cire liquide » ni que l’avocat, véritable mine d’or de vitamines liposolubles dont le cuir chevelu a un besoin urgent.

Il est également envisageable d’employer comme huile essentielle pour calmer les démangeaisons du cuir chevelu des produits aux vertus anti-inflammatoires douces. Non ceux qui sont habituellement conseillés pour les blessures musculaires, les douleurs et les rhumatismes, trop forts et irritants, mais des produits comme l’huile essentielle de laurier, dont le tropisme avec les cheveux est connu ou encore, à dosage très faible (de l’ordre de 0,1%, pas plus), l’huile essentielle de camomille romaine et l’huile essentielle de camomille allemande (camomille bleue). 

Enfin, dans les cas les plus extrêmes où aucun produit n’est toléré tant l’irritation est à son apogée, n’employez d’abord que du jojoba pur. Quand le cuir chevelu sera devenu moins sensible, tentez l’emploi dilué d’ylang ylang complète (3 gouttes maximum sur l’ensemble des zones à problème.

Pour finir, si votre problème a pour origine un état pelliculaire, je vous invite à aller lire l’article de ce Blog intitulé : « Huiles essentielles pour lutter contre les pellicules ». Votre problématique est un peu différente et les huiles essentielles à recommander, ainsi que la façon de les mettre en oeuvre diffèrent aussi.

Mon conseil en + :

A titre de prévention et a fortiori en cas de crise, veillez à choisir un shampoing très doux « usage quotidien », si possible bio. Inutile de vous décaper le cuir chevelu avec un produit abrasif ou acidifiant. Pas de teinture ni de retouche de couleur pendant le traitement naturel.