Avant les fêtes, disposer de toutes les huiles essentielles contre la gueule de bois est une anticipation salutaire ! On est bientôt en décembre, et on sait bien que Noël et la Saint Sylvestre sont des occasions de repas copieux, riches et accompagnés de bons vins et d’alcools digestifs. De quoi poser des problèmes de digestion et une surcharge du foie.

L’expression « gueule de bois » est un peu triviale, mais elle a le mérite d’être imagée. Elle témoigne d’une surcharge du foie qui se traduit par : une bouche pâteuse généralement doublée d’une mauvaise haleine, la nausée, un bon mal de tête et un irrésistible besoin de rester allongé.

Va-t-on, parmi les huiles essentielles contre la gueule de bois, retrouver des plantes actives contre le mal des transports ? Oui, mais aussi des produits qui vont aider le foie à éliminer l’alcool encore présent dans le sang et à apaiser tous ces symptômes désagréables.

Si vous avez la bouche sèche, c’est parce que vous êtes déjà  déshydraté. Alors, buvez beaucoup d’eau. Pourquoi ? Quand vous avez bu de l’alcool, votre organisme cherche à éliminer très rapidement cette substance qu’il considère comme toxique. La voie rénale est rapide mais cette élimination « consomme » beaucoup d’eau. Pour accélérer le processus, vous pouvez appliquer par massage du ventre 2 gouttes d’huile essentielle de citron + 2 gouttes d’huile essentielle de genévrier diluées dans 1 cuiller à moka d’huile végétale : cela favorise la diurèse.

Vous vous sentez très, très barbouillé ? Il faut aider votre foie. Oubliez le café fort et l’aspirine, qui peuvent aggraver votre état. Misez sur l’huile essentielle de romarin à verbénone bio à respirer au flacon ou, si vous avez envie de vomir, l’huile essentielle de citron. 

Rester à jeun n’est pas forcément un bonne idée : mettre quelque chose dans votre estomac relance la fonction digestive et stabilise l’impression plus ou moins nette de nausée. A condition que vous sentiez que manger vous requinquera un peu. Tout dépend où vous en êtes dans l’élimination. De toute façon, éviter à tout prix de manger trop lourd. Favorisez les crudités, sans miser sur les fruits acides comme les agrumes ou le jus de tomate par exemple, qui ne sont pas conseillés dans votre état. Consommez un peu de poisson ou de volaille et de la salade verte avec un vinaigrette légère.

Outre les huiles essentielles, il vous sera profitable de prendre un hydrolat de romarin ou encore une eau florale de menthe poivréee : 2 cuillers à soupe dans un demi-verre d’eau pour commencer, puis un peu plus tard dans la journée, une seule cuiller, toujours dans de l’eau. Autre possibilité : vous faire une infusion de verveine, dans l’hypothèse où vous aimez boire des tisanes. Une cuiller à café de miel est possible, mais ne sucrez pas trop, pour obtenir un bénéfice maximal et, toujours le même principe, éviter d’acidifier votre système digestif.

Dès que vous vous sentirez de vous lever, prenez une douche un peu fraîche. Ajoutez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée à votre gel douche ou, si vous préférez, 2 gouttes d’huile essentielle de verveine exotique. Couvez-vous bien, de manière à ne surtout pas prendre froid et allez marcher 5 à 10mn. Avec les huiles essentielles contre la gueule de bois et l’air frais, vous devriez retrouver votre équilibre. Et vous serez plus attentif une fois prochaine à ne pas dépasser vos limites : l’inconfort du lendemain est trop désagréable !

Citron (zeste)

Citron (zeste)

L'incontournable allié de la santé
3,55 €
Romarin officinal à verbénone

Romarin officinal à verbénone

Un draineur hépatique épatant
34,90 €