Vous qui aimez les remèdes naturels, les huiles essentielles contre la toux d’irritation vous seront bien utiles pour l’intersaison automnale et l’hiver à venir. Si les sirops d’antan peuvent soulager  une inflammation du larynx et les pastilles bio savent calmer le feu d’une gorge très irritée, ils n’ont pas pour vocation de « guérir » le mal, mais plutôt d’en atténuer les effets. 

Une toux d’irritation, qu’est-ce que c’est ? C’est une toux rauque et sèche qui marque généralement le « coup d’envoi » d’une infection virale. C’est un symptôme, le signe avant coureur d’une pathologie ORL de type rhume, laryngite, sinusite. Ou encore un début de trachéite ou de bronchite, mais sans production de mucus. C’est un toux spasmodique, un toux réflexe qui s’auto-entretient. Autrement dit, plus on tousse et… plus on va tousser. Pourquoi ? Que se passe-t-il ? Une inflammation, généralement d’origine infectieuse, provoque une irritation qui déclenche le réflexe de tousser. Dans certaines conditions, la toux s’installe, accentue l’irritation, augmente l’inflammation. Et comme les muqueuses enflammées ne produisent pas de mucus, la toux devient chronique. Accentuée en position allongée, elle peut tourner en quinte et empêcher de dormir. Avant d’en arriver là, vite, à vos flacons d’huiles essentielles !

Les huiles essentielles contre la toux d’irritation sont des huiles essentielles antispasmodiques, anti-infectieuses et anti-inflammatoires. Si elles sont mucolytiques et cicatrisantes (pour l’apaisement des muqueuses irritées et lésées), c’est encore mieux.

Parce qu’il s’agit d’une toux spasmodique, misez sur l’huile essentielle de cyprès pour calmer le jeu. Couplez-la avec de l’huile essentielle de basilic tropical Inde. Aussi curieux que cela puisse paraître, cyprès et basilic calment ce genre de toux, car ce sont de formidables anti-spasmodiques. Leurs vertus vous éviteront des quintes diurnes ou nocturnes et inutiles : il n’y a rien à chasser, pas de mucus, pas d’encombrement. Vous pouvez aussi remplacer le basilic par de l’huile essentielle d’estragon ou de l’huile essentielle d’ylang yang III, elles aussi actives contre les spasmes. L’expérience démontre que l’un de ces 3 produits convient.

Quand vous employez l’huile essentielle de cyprès, que se passe-t-il ? La trachée, très enflammée et irritée, va au bout de quelques minutes, bénéficier de l’action antitussive de la plante. Comptez 2 gouttes de cyprès et une goutte de basilic Inde à diluer dans une huile végétale et appliquez  le tout sur la gorge, le haut du thorax et le cou. Pour aller plus loin, enrayer l'infection probable et calmer la muqueuse enflammée, l’huile essentielle de thym à linalol Bio et l’huile essentielle d’eucalyptus globulus seront conseillées. Même dosage (2 gouttes + 1 goutte) et même dilution, en alternance toutes les 2 heures avec la synergie précédente pendant les premières 24h. Dès que la toux s’apaise ou devient grasse, 4 applications journalières suffiront sur la gorge, la nuque et la poitrine.

En cas de doute ou de persistance du symptôme, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant.

Mon conseil en + :

L’humidification de l’air que vous respirez agit plus qu’il n’y paraît sur l’état de vos muqueuses et donc, sur l’inflammation qui provoque votre toux. La période des mois en « embre »  est idéale pour commencer à utiliser un diffuseur d’huiles essentielles, qui soit en même temps un brumisateur. D’un seul geste, vous purifiez l’air ambiant, vous le saturez d’humidité et vous vous soignez en respirant les micro-gouttes d’huiles essentielles vaporisées par votre diffuseur.

Cyprès

Cyprès

Cellulite atténuée et sang fluidifié
5,50 €
Basilic Tropical  Inde

Basilic Tropical Inde

Une huile essentielle incomparable
4,95 €