Bleus, bosses, hématomes contusions : les huiles essentielles contre les bleus sont là pour vous soulager quand ça fait mal.

Personne n’est à l’abri : on oublie que la porte du placard est ouverte, on se cogne à l’angle un meuble, on heurte une embrasure… et c'est la blessure ! Bref, en cas de bobo, pensez aux huiles essentielles contre les bleus ! Vous étiez pressé ? L’aromathérapie est là pour vous rappeler de prendre le temps, de prendre soin de vous.

Quelles huiles essentielles contre les bleus pouvez-vous utiliser en première intention ?


Pour faire disparaître une bosse ou un hématome en train de se former, parce que les tissus ont été meurtris ou qu’il y a eu rupture de vaisseaux sanguins, voire de veine ou veinule, un réflexe : l’huile essentielle d’immortelle. Encore appelée hélichryse italienne, elle fait des miracles quand on l’utilise immédiatement après la contusion, pure, en petite quantité, et plusieurs fois.


Parmi les huiles essentielles contre les bleus, l’immortelle est sans conteste le produit le plus puissant qui soit. Je vous entends dire : et l’huile essentielle d’arnica, alors ? Oubliez ! Arnica montana (famille botanique des Astéracées) n’est pas une plante aromatique. C’est une médicinale dont on peut faire infuser les principes actifs dans de l’alcool (teinture-mère d’arnica) ou une huile végétale (macération solaire d’arnica). Mais qu’en aucun cas on ne distille à la vapeur d’eau : elle ne fournit pas d’huile essentielle.


Revenons à l’immortelle. Anti-hématome puissant, elle est aussi antalgique (anti douleur). Son utilisation ? Déposez 2 gouttes d’immortelle sur le bout de vos doigts et massez la zone blessée jusqu’à absorption du produit. Recommencer toutes les 5 à 10mn pendant dans l’heure qui suit votre mésaventure : les résultats seront immédiatement visibles. Continuer selon le rythme qui vous semble opportun, le bleu ira diminuant. Et si le coup a été violent, renouvelez ce soi 3 à 5 fois au cours des 24h suivantes pour éviter la formation d’une ecchymose.


Autres huiles essentielles contre les bleus pouvant être citées et utilisées en complément de l’immortelle :


- l’huile essentielle de lavande fine : fluidifiante du sang, elle entraîne les tissus abîmées et prévient aussi la formation de l’hématome. Couplée à l’immortelle qui n’est pas désinfectante, elle va jouer le rôle d’un antiseptique local si, en plus du bleu, il y a éraflure ou plaie. Son action antalgique moyenne est également bienvenue. La lavande est donc à employer quand le coup n’est pas trop important et que la blessure a provoqué une lésion de la barrière cutanée


- l’huile essentielle de menthe poivrée, très antalgique, elle présente la particularité de faire cesser presque instantanément la sensation de douleur. mais attention : n’appliquez jamais de menthe sur une lésion (plaie, écorchure, etc.) ! La présence de menthol interdit cette pratique : composé alcoolique très puissant, il brûle si la peau est ouverte ! A proscrire également pour les enfants et les personnes sujettes aux allergies de contact

Mon truc en + :

Après un petit accident désagréable, prendre une cuiller à soupe d’eau florale de camomille romaine dans de l’eau fraîche ou tiède aide à restaurer son calme et à pester contre les conséquences. Plus serein, vous pourrez même sourire de votre étourderie et vous promettre d’être désormais plus présent à vos gestes quotidiens.

Lavande Fine BIO

Lavande Fine BIO

L'équilibre pour tradition

8,95 €