Les huiles essentielles de l'hiver vous aide à traverser les grands froids et les épisodes où vous risquez une contagion virale dans de bonnes conditions.

Utilisées en diffusion et en massage, les huiles essentielles de l'hiver donnent le meilleur d'elles-mêmes. Les endroits où l'emploi d'un diffuseur d'huiles essentielles sont souvent plus nombreux qu'on ne le pense : chez soi, bien sûr,mais aussi en voiture, quand on passe beaucoup de temps sur la route, au bureau, avec un système de diffuseur de petite taille ou une clé USB.

Quant au massage à base d'huiles essentielles de l'hiver, la dilution dans une huile de calophylle sera bienvenue. La synergie d'huiles essentielles donne de très bons résultats avec ce produit.

Les dosages ? 20% d'huiles essentielles de l'hiver au total dans 80% de calophylle. Simple à fabriquer et à utiliser.

L'huile essentielle de ravinstara occupe une place de choix parmi les huiles essentielles de l'hiver. Souple d'emploi, elle convient aux enfants comme aux adultes. Grâce à ses propriétés antivirales exceptionnelles, elle vous protège des affections hivernales, notamment le rhume, la laryngite et la sinusite. Mais elle est aussi active en cas de bronchite et de problèmes touchant les voies respiratoires basses. Elle facilite l'expectoration et fluidifie une toux. Enfin, elle lutte contre l'écoulement nasal.


Très bonne anti-infectieuse, l'huile essentielle de ravintsara renforce aussi l'immunité.


Soyez attentif à ne pas confondre ravintsara avec ravensara. Le ravintsara est principalement anti viral, le ravansara est surtout anti-inflammatoire. Pour en savoir plus surcette question : http://www.neroliane.com/blog/ravensare-versus-ravintsara


Autre produit phare parmi les huiles essentielles de l'hiver, l'huile essentielle de myrte est reconnue pour calmer la toux et faire cesser une quinte de toux de par ses vertus astringentes. Elle assainit le terrain grâce à ses propriétésanti-virales et limite la production de mucus dans les sinus, la cavité nasale et au niveau de la gorge.

Très assainissante, elle est aussi anti-infectieuse. Ses propriétés expectorantes la font conseiller en cas de toux grasse et persistante, de ces toux qui empêchent de s'endormir dès que l'on s'allonge ou qui nous assaillent tout au long de la journée et nous fatiguent.

Un peu moins souple d'emploi que le ravintsara, l'huile essentielle de myrte reste tout de même très bien tolérée par l'organisme. Elle peut être placée dans un diffuseur d'huiles essentielles mais se prête davantage au massage et à la voie cutanée.

Je vous renvoie à un article complet sur cette huile essentielle vraiment intéressante : http://www.neroliane.com/blog/huile-essentielle-de-Myrte