Huiles essentielles et grossesse est l'une des questions les plus souvent posées en aromathérapie. Vous êtes enceinte et vous avez envie de vous soigner et de vous faire belle au naturel ? Sachez tout ce qui entre en contact avec votre peau passe dans votre circulation sanguine et donc, dans celle de votre bébé. C'est la raison pour laquelle le problème des huiles essentielles et de la grossesse mérite de recevoir des réponses précises, particulièrement pendant les 3 premiers mois, stade cruxial du développement de l'enfant. Les choses claires : pas d'h.e  pendant cette période.

Certaines huiles essentielles sont interdites, d'autres peuvent être prescrites par un médecin aromathérapeute. Mais pour vous, la règle à retenir est d'éviter d'utiliser les huiles essentielles pendant une grossesse. Une goutte dans votre crème de jour ou votre lait anti-vergetures ne porte pas préjudice au bébé : car c'est la quantité et l’emploi régulier et massif des huiles essentielles qui peut poser problème. Le bon sens est simplement de mise. En revanche, l'emploi des eaux florales et des huiles végétales est libre. Vous avez des informations dans ces deux catégories sur les possibilités qui s'offrent à vous.