La question est d'importance, pour le bébé comme pour vous : l’utilisation des huiles essentielles est-elle possible pendant la grossesse ? La réponse est oui. Oui, mais...

Et ce qui est valable pendant la grossesse l’est aussi à propos de votre bébé, quand il sera venu au monde.

Voici les grands principes à garder en tête pour se servir des huiles essentielles si vous êtes enceinte (ou que vous pensez l'être)

. pas pendant le 1er trimestre de la grossesse

. toujours avec des précautions pendant tout le temps de la grossesse

. sur conseil d'un médecin ou d'un pharmacien spécialisé en aromathérapie

. pas d'automédication avec les huiles essentielles en général, et particulièrement si vous êtes enceinte

. un emploi limité à une forte dilution, ponctuel et raisonné

En effet, il est formellement déconseillé d'avaler des huiles essentielles (voie interne) ou d'appliquer des huiles essentielles durant le premier trimestre de la grossesse. Seul un médecin aromathérapeute, un pharmacien formé à l'aromathérapie ou une sage-femme peuvent vous conseiller ou vous prescrire des huiles essentielles pour des raisons très précises.

Une fois le premier trimestre passé, l'utilisation des huiles essentielles redevient possible mais la liste des produits est de toute façon limitée. Vous pouvez donc, sans risque, vous servir d'huiles essentielles pour les petits maux quotidiens. Mais pas au-delà.

L'usage cosmétique est soumis à des conditions de dosages très faibles et sur une petite surface de peau (visage, zone corporelle ciblée).