Pourquoi aborder ici le thème « Huiles essentielles et maladie d’Alzeimer » ? A vous qui avez un proche, un parent qui souffre de cette maladie, l’idée de faire appel à un traitement naturel est peut-être venu. Il se trouve que des recherches scientifiques récentes et sérieuses donnent à espérer qu'un traitement aromathérapique pourrait être efficace pour la mémoire, les  troubles du comportement et, ce qui est déjà plus certain et établi, la qualité du sommeil. Trois points importants dans cette maladie.

Quelles que soient les avancées de ces recherches et les traitements qui seront mis au point à base d’huiles essentielles, la maladie d’Alzheimer remet en cause l'équilibre du corps et de l’esprit. Domaine dans lesquels les huiles essentielles ont un rôle à jouer.


Parler huiles essentielles et maladie d’Alzheimer conduit à expliquer ce qu’est précisément cette maladie, ses symptômes et ses troubles et comment elle évolue.


Rappelons brièvement ce qu’est cette pathologie décrite par le psychiatre et neurologue allemand qui lui a donné son nom au début du XXe siècle. La maladie d'Alzheimer est une maladie progressive et neurogénérative du tissu cérébral, qui entraîne la perte des fonctions mentales, notamment de la mémoire. Il s'agit de la forme la plus commune de démence : en 2012 en France, 860 000 personnes souffraient de ce syndrome. Elle présente plusieurs symptômes liés aux capacités dites cognitives : pertes de mémoire, de jugement et de raisonnement, changements d’humeur inexplicables et problèmes comportementaux (en général, agressivité).


L'utilisation des huiles essentielles en psychiatrie a donné lieu à des essais cliniques intéressants. On a observé que l'aromathérapie pouvait être recours potentiellement efficace dans les troubles psychiques. Ces tests cliniques sont peu nombreux mais ils sont corroborés par la grande connaissance que l’on a des produits aromatiques et de leurs propriétés.


Huiles essentielles et maladie d’Alzheimer peuvent être appréhendées aujourd’hui comme un duo possible et intéressant. Même si les patients atteints de la maladie d’Alzheimer souffrent souvent d’une perte d'odorat partielle, les huiles essentielles agissent malgré tout sur le plan physiologique. Et c'est le résultat qui demeure le plus important.

Huiles essentielles et maladie d’Alzheimer : quels produits ?


- l’huile essentielle de lavande fine pour mieux dormir et calmer l’agressivité

- l’huile essentielle de verveine exotique (litsea) pour réduire l’anxiété et améliorer l’humeur

- l’huile essentielle d’ylang ylang pour apaiser les délires, augmenter certaines capacités fonctionnelles et faciliter la communication

- l’huile essentielle de sauge sclarée pour améliorer la mémoire et les capacités d'attention

Huiles essentielles et maladie d’Alzheimer : quels protocoles ?

L'application par massage sur le corps, ou seulement les mains ou le visage de mélange huile végétale/huiles essentielles peut être doublée par la vaporisation d’eau florale, l’emploi d’un diffuseur d’huiles essentielles, la préparation d’un bain à base d’huiles essentielles ou encore, le dépôt de quelques gouttes sur un vêtement ou un oreiller.

Lavande Fine

Lavande Fine

L'équilibre pour tradition

8,95 €
Hydrolat de lavande

Hydrolat de lavande

Purifiez votre peau, apaisez votre esprit
6,50 €