En fait, les différences relèvent de la composition biochimique de ces deux grandes catégories de produits. Et bien sûr, cette composition induit des emplois différents et un impact thérapeutique ou cosmétique différent. Huiles essentielles et huiles végétales sont, avec les eaux florales, les trois grandes catégories de produits de l'aromathérapie.

Les huiles essentielles sont des concentrés de composés très volatiles synthétisés par certaines plantes. Ces principes actifs ont deux raison d'exister car la nature ne fait rien sans bonne raison :

. attirer les insectes pollénisateur (sexualité de la plante)

. repousser les nuisibles indésirables (protection insecticide)

Les huiles essentielles devraient porter le nom d'essence ou de quintessence de plantes. Mais on garde cette dénommintion traditionnelle, bien qu'elle puisse porter à confusion pour les débutants en aromathérapie.

Les huiles végétales, extraites de fruits oléagineux, contiennent (très) majoritairement des acides gras. Exprimés à froid, non chauffés, ces acides gras non saturés sont une manne pour l’organisme, la santé et la beauté.

C'est l’association de ces deux types de produits complémentaires qui vont, en aromathérapie, bien-être ou cosmétique, qui est vraiment fabuleuse.

Des vertus thérapeutiques complémentaires, des propriétés cosmétiques se valorisent les unes les autres... Huiles essentielles et huiles végétales : une synergie gagnante !