Des huiles essentielles polyvalentes : c’est ce qu’un débutant en aromathérapie va chercher à définir et utilisera avec facilité, sans risque de se tromper dans les modes d’utilisation et les dosages.

Il aura raison : toutes les huiles ne sont pas des huiles essentielles polyvalentes. Certaines sont très bien tolérées par la peau, mais ne couvrent que certains cas de figure. Exemples : le petit grain bigaradier, le ravintasara ou le thym à linalol. Mais si efficaces et souples d’emploi qu’elles soient, elles ne sauraient être qualifiées d’ huiles essentielles polyvalentes. Alors, qu’en est-il vraiment ?

En réalité, ce qu’on nomme huiles essentielles polyvalentes sont des produits généralistes qui couvrent un très grand nombre de cas de figure. Prévention ou soin, les huiles essentielles polyvalentes. agissent tout aussi rapidement et sont adaptées à tout âge ou sensibilité cutanée. Nous parlons bien sûr de produits à employer en massage, exceptionnellement purs sur une surface  de peau limitée ou en cas d’urgence (petite blessure, coupure, brûlure, etc.), la plupart du temps dilués à 50% pour un soin prolongé ou régulier dans le temps.

Les huiles essentielles polyvalentes, ces « panacées » de l’aromathérapie, sont au nombre de 3 : huile essentielle d’arbre à thé (tea tree), huile essentielle de bois de rose ou son équivalent, le bois de Hô (bois de Shiu, ou encore, laurier du Japon) et enfin l’huile essentielle de lavande fine. Cette dernière étant un grand classique de l’aromathérapie, je vous renvoie à deux autres articles du Blog Néroliane : « Reccettes avec l’huile essentielle de lavande » et « La lavande dans tous ses états ».

Leur composition exceptionnelle offre une tolérance cutanée incroyable et un éventail d’indications et symptômes maximum. Examinons de plus près ces produits phare de l’aromathérapie.

1-L’arbre à thé

Communément appelé tea tree, l’arbre à thé appartient à la même famille botanique que le niaouli ou le cajeput. Mais sa souplesse d’emploi n’a pas d’équivalent. Des tests cliniques démontrent que cette huile essentielle ne présente que des avantages à l’utilisation : immunité renforcée, système nerveux tonifié, flore intestinale purifiée, peau et cuir chevelu assaini, muqueuses soignées sans inconvénient. Il est même avéré que l’arbre à thé est anti-tétanique in vitro. Champion de la polyvalence, il est l’huile essentielle idéale des personnes qui ne connaissent pas bien les dosages et les modalité d’emploi des réduits aromatiques. Vous pouvez l’utiliser en toute sécurité, sans aucun risque. Désinfection, soin des sphère respiratoires, digestives et uro-génitales, il sait tout faire. Antiparasitaire, il agit comme vermifuge et participe au soins antimycosiques. Il éloigne les moustiques et calme leurs piqûres. Acné, verrues, inflammations : autres cas de figure où l’arbre à thé peut être de bon service. La liste de ses bienfaits est si longue qu’on ne peut prétendre à l’exhaustivité. Bref, l’une de ces huiles essentielles polyvalentes qu’il est bon d’avoir toujours à portée de main !

2-Le bois de rose

Chez l'adulte comme chez l’enfant, même jeune, l’huile essentielle de bois de rose est appréciée pour sa grande facilité d’utilisation. Qui plus est, cet arôme délicat, plus fleuri que boisé, est très immuno-stimulant. Il rééquilibre l’ensemble du système nerveux, raison pour laquelle on qualifie le bois de rose de tonique général. Il apporte le calme aux personnes trop tendues et l’énergie à celles qui manquent de tonus. Désinfectant, antiseptique, il écarte les risques d’infections virales ORL ou digestives. En cosmétique naturelle aussi, il évite les états pelliculaires, les boutons d’acné, il calme les rougeurs et, en aromathérapie cosmétique, il apaise les crises d’eczéma et de psoriasis. Il soigne rhume et toux débutante et facilite la récupération par le sommeil qu’il rend plus récupérateur. A lire toutes ces vertus du bois de rose, on comprend en quoi il fait partie des huiles essentielles polyvalentes !

Bois de Rose

Bois de Rose

Pur bienfait pour la peau et le moral
15,70 €