Des huiles essentielles pour améliorer votre transit intestinal ? Bien sûr ! L’aromathérapie et les huiles essentielles favorisent avant tout le bien-être, l’hygiène du corps et la clarté de l’esprit ! C’est une méthode naturelle et préventive qui accompagne les fonctions de l’organisme et soutient leur travail.

La fonction digestive concerne de nombreux organes. Deux d’entre deux, l’intestin grêle et le côlon, sont directement impliqués dans l’absorption des éléments nutritifs apportés par l’alimentation et dans l’élimination des déchets métaboliques et de la partie non digérée du bol alimentaire. Quand tout se passe bien, le laps de temps qui s’écoule entre un repas et une selle est de quelques heures et l’alternance est régulière. C’est la garantie d’une bonne assimilation et d’un fonctionnement optimal des deux intestins.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles pour améliorer votre transit intestinal ? Parce que, de manière ponctuelle, l’avancée des aliments dans le tube digestif peut ralentir. Vous le constatez lors d’un déplacement, d’un voyage, d’un changement dans le rythme, la qualité ou la quantité des repas… Si la gêne est chronique, on parle de constipation. Le sujet n’est pas nécessairement empêché d’aller à la selle mais le bol alimentaire reste trop longtemps dans le tube digestif, la digestion est très longue, mal aisée. Ballonnements, flatulences, spasmes, tout indique qu’il conviendrait d’aider l’organisme à digérer mieux et plus rapidement.

Les huiles essentielles pour améliorer votre transit intestinal peuvent soulager les tensions douloureuses provoquées par ce ralentissement, accélérer le tractus digestif, assainir l’intestin et faire passer les ballonnements. Il est conseillé d’en choisir  3 parmi la liste suivante et de les utiliser en massage matin et soir, diluées à 10% dans une huile végétale

- l'huile essentielle de basilic tropical Inde, l'huile essentielle d’ylang ylang et l'huile essentielle d’estragon soulageront très vite les spasmes et colites

- l'huile essentielle de carvi et, plus puissante encore, l’huile essentielle de cumin, feront cesser les ballonnements tout en assainissant le terrain

- l'huile essentielle de romarin à verbénone, à privilégier si vous avez eu une forte contrariété et/ou que votre vésicule biliaire ou votre foie soient en cause dans vos troubles

Vous pouvez aussi ajouter, en très petites quantités, dans votre alimentation, des produits comme l’huile essentielle de laurier, de coriandre et de menthe, qui faciliteront votre digestion et accéléreront votre transit

Mon conseil en + :

Tout en employant votre synergie d’huiles essentielles, veillez aussi à :

- boire suffisamment d’eau en cours de journée. Une déshydratation, même légère, perturbe l’ensemble des fonctions organiques, dont la fonction digestive. Boire en mangeant augmente le volume du bol alimentaire et dilue nombre de sucs contenant des enzymes. Il est toujours préférable de boire en dehors des repas. Certaines personnes ont vu leurs problème résolu en absorbant simplement un bol d’eau tiède tous les matins à jeun, 15mn avant le petit-déjeuner. C’est une routine connue en naturopathie et qui se révèle souvent très efficace

- consommer suffisamment de fibres : ces glucides ne sont pas digestes mais, outre qu’elles facilitent les selles, elles sont indispensable à l’activité  des micro-organismes de la flore intestinale. Et l’on sait q’une flore équilibrée est gage de bonne digestion. Les aliments riches en fibres sont principalement les fruits et les légumes frais ou cuits et les céréales complètes ou semi-complètes