Quelles huiles essentielles pour la maladie de Raynaud est-il possible d’utiliser et comment ?

Normalement, quand l'organisme est exposé au froid, il a pour réflexe de se protéger pour diminuer sa perte de chaleur : c’est ce qu’on appelle la vasoconstriction. Les parties du corps exposées reçoivent moins de sang (petites artères en surface, petits vaisseaux sanguins), ce qui permet à l’organisme maintenir sa température interne globale.

La maladie de Raynaud, ce n’est pas seulement avoir les mains, les pieds ou le bout du nez très froids en hiver. C’est un vrai  trouble chronique de la circulation sanguine. En cas d’exposition au froid ou même sous l’effet du stress ou d’une forte émotion, les extrémités deviennent glacées et peuvent blanchir et s’engourdir jusqu’à devenir insensibles. Ce trouble circulatoire touche spécifiquement les extrémités, le plus souvent les doigts (le pouce est généralement épargné) et les orteils, mais aussi le nez, les lèvres et les oreilles. La crise dure entre quelques minutes à plusieurs heures.

Si vous souffrez de la maladie de Raynaud, du nom du médecin français qui a le premier diagnostiqué ce syndrome, ce réflexe est exagéré. Le message du système nerveux, excessif, provoque littéralement un spasme local qui diminue la circulation sanguine de surface brutalement. Alors, les huiles essentielles pour la maladie de Raynaud , quelles sont-elles ? Celles qui vont à la fois faire cesser ce spasme et favoriser la circulation sanguine dans les artérioles et les capillaires de vos extrémités.

Les femmes sont plus touchées que les hommes par cette pathologie, ainsi que tous ceux qui manipulent des produits réfrigérés, qui sont soumis à des vibrations mécaniques traumatisantes dans le cadre de leur profession (tronçonneuse, marteaux piqueurs) ou même, ceux qui travaillent avec un clavier à longueur d'année.

Il est heureusement possible, avec les huiles essentielles pour la maladie de Raynaud, de soulager naturellement ces crises et, dans le temps, d’en limiter les manifestations. La solution que propose l'aromathérapie est un traitement de fond qui suppose de la régularité. Et qui va être intelligemment complété par la prise régulière de compléments alimentaires qui favorise la circulation sanguine, comme Circulation Bio.

A partir du début de l’automne, prenez ce complément et appliquez la préparation n°1 tous les soirs en prévention.En cas de crise, et vous sentez très bien quand elle débute, appliquez la préparation n°2 et renouvelez les applications 3 à 5 fois par jour sur les extrémités (orteils et bouts des doigts).

Pour fabriquer la préparation n°1 (synergie d’huiles essentielles préventive) :

 - dans un flacon de 30 ml, versez 50 gouttes d’huile essentielle lavande aspic + 15 gouttes d’huile essentielle d'hélichryse de Corse (immortelle) et finissez de remplir votre flacon avec de l’huile d’avocat

Pour fabriquer la préparation n°2 (synergie d’huiles essentielles curative) :

- dans un flacon de 30 ml, versez 50 gouttes d’huile essentielle de cyprès + 15 gouttes d’huile essentielle d’estragon et finissez de remplir votre flacon avec de l’huile de calophylle

Mes conseils en + :

- évitez les chocs thermiques l’été (forte climatisation en période estivale) et protégez du froid l’hiver en vous habillant chaudement. Plusieurs couches de vêtements minces vous permettra éviter une crise. Porter des gants à l’extérieur, des mitaines à l’intérieur et des chaussettes bien chaudes en laine. Pensez à poter aussi un béret ou un bonnet : vous perdez beaucoup de chaleur par le crâne

- évitez le tabac, l’alcool et les graisses saturées (viande de porc, charcuterie) : cela augmente considérablement l’intensité des crises

- consommez souvent des aliments qui drainent le foie et les reins (artichaut, pissenlit, épinard, chicorée, asperges, etc.) et des eaux florales : hydrolat de menthe poivrée et hydrolat de romarin.