Peut-on utiliser des huiles essentielles pour la rosacée et si oui, lesquels ? Peu de gens savent que cette maladie de peau, assez fréquente, a des répercussions psychologiques assez graves. Les personnes souffrant de rosacée souffrent d’une remise en question de l’image de soi et parfois même, injustement soupçonnée de boire trop d’alcool.

Une solution naturelle, comme par exemple l’emploi d’huiles essentielles pour la rosacée, éviterait une aggravation de la situation. En effet, les dermatologues mettent en garde contre l’application au long cours sur le visage de crème aux corticoïdes, responsable de l’apparition de la rosacée stéroïdienne (ou rosacée à la cortisone).

LES HUILES CONSEILLÉES

Lavande Fine

Lavande Fine

L'équilibre pour tradition

8,95 €

La rosacée n’est pas de l’acné, bien qu’elle soit souvent appelée à tort "acné rosacée". La rosacée touche en grande majorité les adultes à partir de 25-30 ans et principalement les peaux claires.

C’est, en fait, toutes les expressions cutanées qui accompagnent la couperose : boutons, plaques et rougeurs diffuses. Pour en savoir plus sur la couperose, stade préliminaire de la rosace, vous pouvez lire l’article de ce Blog intitulé : «Traitement de la couperose par les huiles essentielles ».

La rosacée est caractérisée par des rougeurs du visage, notamment les joues et le nez. Son apparition n'est pas due a l'alcool, même si elle est aggravée par une consommation régulière d’alcool.

La rosacée se double souvent d’autres problèmes cutanés comme une peau sensible ou irritable ou encore une peau qui génère trop de séborrhée.Un point très important à souligner : utilisez toute l’année une crème « écran total » IP 50 + car l’exposition, même involontaire, au soleil aggrave la rosacée.

Avant de parler d’huiles essentielles pour la rosacée, précisons que le visage souffrant de rosace méritent des soins d'hygiène très doux, tels que les hydrolats (eaux florales) adaptés aux peaux réactives et sensibles. Hydrolat d’hammamelis, hydrolat de camomille romaine ou hydrolat de lavande sont probablement les plus adéquats, avec un plus pour l’hammamelis qui convient aux peaux grasses. Quant à l’eau du robinet, mieux vaut l’oublier : sa composition et sa dureté sont beaucoup trop irritantes.

Quant aux huiles essentielles pour la rosacée, privilégiez celles qui ont un fort pouvoir anti infectieux et présentent une bonne tolérance cutanée, comme l’huile essentielle d’arbre à thé bio, l’huile essentielle de lavande fine bio et l’huile essentielle de ravintsara bio. Ces produits, vous le savez sans doute sont les huiles essentielles adaptée à l’enfant. A fortiori elles conviendront à votre cas de rosacée, surtout si elles sont associées à l’huile essentielle d’hélichryse de Corse bio (immortelle) au grand pouvoir régénérant. Si votre visage le tolère, mais à dosage infime (2 à 5%), misez aussi sur l’huile essentielle de ciste, à la fois anti bactérienne et astringente et sur l’huile essentielle de géranium, très astringente aussi et naturellement riche en composés alcooliques aptes à calmer votre affection.

Comptez au maximum 15% d’huiles essentielles au total, diluées dans 85% d’huile de calophylle, toujours elle, particulièrement cicatrisante et qui pénètre vite lors du massage.

Mon conseil en + :

Dans les moments où votre peau ne supporte plus rien, la crise de rosace étant à son apogée, vous pouvez calmer le jeu en nettoyant votre peau d’abord avec de l’huile de noyau d’abricot ou de l’huile d’avocat puis seulement ensuite, passer un coton imbibé de l’hydrolat de votre choix.