Les huiles essentielles pour les sueurs nocturnes peuvent-elles prétendre à l’efficacité ? Oui, à condition d’avoir su cibler la cause de cette transpiration excessive qui survient la nuit. Dès lors, le ou les produits aromatiques à employer pourront être déterminés et utilisés avec un certain succès.

Quelles peuvent être ces huiles essentielles pour les sueurs nocturnes ? Plusieurs origines de ces sueurs sont possibles, qu’il convient de citer pour vous guider dans votre sélection. Dans certains cas, il s’agira même de sueurs froides :

- votre chambre est trop chauffée ou vous êtes trop couvert (couette synthétique, surplus de couverture). L’aromathérapie peut vous aider à vous endormir sans frilosité et donc, à vous couvrir raisonnablement. Une friction le soir avec un mélange d’huile de macadamia + 10% d’huile essentielle de gaulthérie odorante bio ou d’huile essentielle de lavande aspic fera l’affaire

- votre organisme lutte contre une infection chronique latente, généralement virale (une infection bactérienne provoque plutôt une fièvre continue). Dans ce cas, c’est du ravintsara qu’il vous faut. Seule à hauteur de 50% dans de l’huile de calophylle (elle-même anti-virale) ou dans le mélange suivant : 10% d d’huile essentielle d’eucalyptus radiata + 20% d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) + 20% d’huile essentielle de ravintsara + 50% de calophylle 

- vous êtes soumis à un très fort taux de stress pendant la journée, ce qui provoque des décharges d’adrénaline la nuit et des sueurs froides. Les produits qui calmeront votre tension nerveuse excessive sont nombreux. A vous de trouver celui qui vous convient le mieux, parce que vous avez avec lui une affinité particulière. Une synergie d’huiles essentielles (mélange de 2 ou 3 produits) est bien sûr possible : en massage à 10%, lavande fine, petit grain bigaradier, ylang ylang, mais aussi marjolaine, basilic Inde ou patchouli. Dans un bain aux huiles essentielles, lavandin, mandarine, palmarosa et géranium. En diffusion, palo santo, encens et lavandin.

- vous êtes sujet à des cauchemars ou à des épisodes de somnambulisme. L’utilisation de l’huile essentielle de camomille romaine et de l’huile essentielle de verveine exotique, qu’on appelle aussi l’huile essentielle de litsée, pourraient vous être de bon secours

- vous êtes en pré-ménopause. Aux bouffées de chaleur diurnes correspondent des sueurs excessives pendant le sommeil. L’emploi de l’huile essentielle de sauge sclarée, apaisante et régulatrice, vous aidera sûrement. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez l’article de ce Blog intitulé « Aromathérapie pour la ménopause ».

Si l’utilisation des huiles essentielles pour les sueurs nocturnes n’apporte aucune amélioration de votre état et que ce phénomène perdure, il est important de consulter un médecin. Seul l’homme de l’art sera capable de déterminer avec certitude l’origine de votre sudation exagérée. Il pourra faire procéder à des examens pour poser un diagnostic sûr.

Petit grain Bigaradier

Petit grain Bigaradier

La très accueillante douceur
6,25 €