La fin d'une perlèche chronique ? Vous savez, cette rougeur à la commissure des lèvres qui gêne beaucoup, qui peut provoquer démangeaisons, fissure et même, parfois, former une petite croûte... Un classique parmi les affections béguines de la peau ! Elle touche aussi bien l’enfant que l'adulte et elle a tendance à récidiver.

A l’origine du problème, des lèvres trop sèches sur lesquelles on passe tout le temps la langue.

Avant d’envisager l’utilisation d’huiles essentielle pour s’assurer de la fin d'une perlèche chronique, il y a d’autres choses à essayer ou à revoir :

- hydrater ses lèvres plusieurs fois par jour en appliquant du bout des doigts (bien propres) un baume fondant au karité bio et bien insister sur la zone lésée. Ce produit oléagineux est bien connu pour ses vertus hydratantes et cicatrisantes. Si on veut être certain d’assainir la perlèche, il suffit d’ajouter une goutte d’huile essentielle de lavande officinale à cette noisette de karité.

- arrêter de toujours passer sa langue sur ses lèvres trop sèches

- s’hydrater de l’intérieur et penser à boire en suffisance de l'eau pure, tout au long de la journée et de préférence entre les repas

- prendre des compléments alimentaires, car des carences, notamment en acides gras polyinsaturés (omégas 3 - 90%) favorisent l’apparition des perlèches. La prise régulière de magnésium abaissera le taux de stress et évitera la fatigue excessive, ces deux points étant aussi des facteurs dans cette affection.

Si tout va bien, cela devrait rentrer dans l'ordre très vite. Et l’impression désagréable d’avoir une coupure aux commissures des lèvres quand on ouvre la bouche disparaîtra.

Mais parfois, la perlèche a une cause microbienne ou mycosique, et pour se débarrasser du problème, les huiles essentielles sont là. C’est alors que la fin d'une perlèche chronique devient possible, grâce à un soin naturel végétal. En effet, l’aromathérapie propose des produits aromatiques qui, selon l’expérience, donne de bons résultat sur cette affection cutanée, quand elle dure dans le temps.

Pour déloger les bactéries ou le Candida albicans, agents opportunistes de la perlèche, réalisez vous-même le mélange suivant : 

- dans un flacon 30ml avec bouchon pipette, versez 50 gouttes goutte d’huile essentielle d’arbre à thé, 2ml d’huile essentielle de lavande Séville et 30 goutte d’huile essentielle de palmarosa

 - finissez de remplir votre flacon avec de l’huile de calophylle, vissez le bouchon pipette et agitez pour bien mélanger

- appliquez matin et soir sur chaque zone de peau lésée 1 goutte du mélange, prélevée à la pipette. Veillez à vous laver les mains avant de pratiquer cette application

Si vous voulez être sûr des résultats, poursuivez ce soin très régulièrement pendant au minimum 4 semaines de suite.

Mes conseils en + :

Parmi les choses à faire pour prévenir une récidive ou simplement, pour compléter le soin naturel : changez de dentifrice. Un dentifrice trop fort ou trop abrasif augmente fortement le risque d’apparition de perlèches.

Essayez aussi les bains de bouche au bicarbonate, un produit facile à trouver en grande surface et bon marché. Cela viendra contrecarrer les effets corrosifs d’une salive trop acide et donc, aider à rétablir l’équilibre du Ph de la peau au coin des lèvres. Qui plus est, les mycoses détestent les terrains basiques… Un bon point si votre perlèche est d’origine fongique !

Lavande Séville (Luiseri)

Lavande Séville (Luiseri)

Gommez taches brunes et masque de grossesse
0,00 €