Vos hortensias sont couverts de «rouille» ? Vos glaïeuls sont dévorés par des pucerons ? Vos plantes potagères souffrent de l’attaque de nuisibles affamés ? Apprenez à soigner les plantes par les huiles essentielles. Rien de plus simple : le temps de l’arrosage est fait pour ça. Et un petit traitement supplémentaire, par vaporisation bien ciblée, viendra compléter le tout. Les choses rentreront vite dans l’ordre : vos fleurs ornementales seront en pleine santé et les légumes de votre jardin potager seront superbes. Sans insecticide, ni pesiticide tout aussi polluants pour la terre que néfastes pour votre santé. Chez Néroliane, on aime l’écologie !

Soigner les plantes par les huiles essentielles consiste à intervenir de deux manières différentes, non exclusives l'une de l'autre :

- ajouter à l’eau d’arrosage une juste dose d’huiles essentielles à titre préventif et curatif

- agir directement par vaporisation d’huiles essentielles diluées sur les végétaux déjà en souffrance. Ce traitement d’attaque soigne et guérit vos plantes à fleurs, à fruits et vos légumes

Ainsi, pour éloigner et pour éliminer fourmis, pucerons et autres dévastateurs de jardin, ajoutez 50 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree) et 5 gouttes d'huile essentielle de tym rouge d'Espagne à votre arrosoir de 20 litres. Pour agir très vite et éliminer les insectes en question, pouvez aussi préparer un spray de 1 litre avec la même quantité d’huiles essentielles et vaporiser 2 fois par jour autour de la plante ce mélange.


Important : ne vaporisez pas directement sur les feuilles et les fleurs. Soigner les plantes par les huiles essentielles ne signifie pas, comme en aromathérapie, agir en faisant front (massages, bains, onctions, frictions, etc.) mais plus délicatement. Les végétaux dont vous voulez prendre soin sont très réceptifs. Et bien que les huiles essentielles soient issues du même rêgne qu'eux, elles n'en restent pas moins des produits concentrés par les techniques humaines. L'apport d'une information "santé" régulière suffit.

Les escargots et les limaces, quant à eux et elles, seront fortement incommodés par l’odeur du thym et de la sauge, ou encore du romarin associé au persil. Vous pouvez envisager de planter ces végétaux aromatiques sur leur chemin et leur passage, ou d’employer les huiles essentielles correspondantes en dilution à 5% dans de l’eau et d’arroser les plantes qui souffrent de leur appétit sans mesure.